Panier

Anna Sasaki | Souvenirs de Marnie

Anna Sasaki (アンナ佐々木 Sasaki Anna) est la principale protagoniste du film When Marnie Was There.

Histoire

Début de la vie

Anna est née et a grandi dans la ville de Sapporo. Ses parents sont décédés lorsqu’elle avait un ou deux ans et sa grand-mère s’est occupée d’elle jusqu’à ce qu’elle décède à son tour, à l’âge de deux ans. Lors des funérailles de sa grand-mère, Anna s’est assise seule dans un coin avec sa poupée qui ressemblait à une version pré-adolescente de sa grand-mère en train de pleurer pendant que les connaissances de sa grand-mère discutaient de ce qu’elles allaient faire d’Anna. On a demandé à un couple avec un fils en bas âge de prendre Anna mais ils ont refusé et comme personne ne pouvait ou ne voulait s’occuper d’Anna, elle a été envoyée dans un orphelinat avec rien d’autre qu’une barrette bleue que sa grand-mère portait et une vieille photo de la maison d’enfance de sa grand-mère.

Anna a finalement été adoptée à l’âge de cinq ans par Yoriko Sasaki et son mari. Lorsque les nouveaux parents d’Anna l’ont ramenée à la maison, Yoriko était euphorique et voulait rattraper les cinq années qu’elle n’avait pas passées avec Anna. Elle lui a donc appris beaucoup de choses, comme l’utilisation d’un couteau, même si elle s’inquiétait toujours de quelque chose et appelait souvent Setsu à l’aide. Dans l’ensemble, Anna a eu une enfance heureuse avec sa famille adoptive.

Adolescence

Peu après ses douze ans, Anna découvre que le gouvernement envoie de l’argent à ses parents adoptifs pour qu’ils s’occupent d’elle, ce qui l’amène à penser que ses parents adoptifs ne l’ont recueillie que pour l’argent et à prendre ses distances avec ses parents. Elle préférait également rester seule plutôt que de se mêler aux autres enfants à l’école, mais les autres filles semblaient l’apprécier dans une certaine mesure. Yoriko pensait que le comportement d’Anna était dû au fait qu’elle était contrariée parce que son père adoptif était souvent trop occupé par son travail, qu’il était en voyage d’affaires à ce moment-là ou qu’elle n’avait pas de lien de sang avec lui.

Lors d’une sortie scolaire qui a eu lieu presque à la fin de l’année scolaire, Anna est assise sur un banc dans un parc en train de dessiner et, après que son professeur d’art ait dû porter son attention sur un autre élève qui s’était blessé, Anna semble souffrir d’une sorte de crise : elle halète et serre son livre d’art dans ses bras. Ensuite, Anna est ramenée chez elle et nous apprenons qu’elle souffre d’asthme. Miyoko et d’autres filles de la classe d’Anna ont pris le temps de rapporter les fournitures scolaires d’Anna à sa mère, qui leur a demandé des nouvelles d’Anna car cette dernière ne lui parle jamais d’école. Miyoko lui dit qu’Anna est gentille mais très calme, ce qui amène l’une des filles à essayer de plaisanter à ce sujet mais est arrêtée par Miyoko. Cependant, cela n’a pas apaisé les inquiétudes de Yoriko concernant sa fille puisqu’elle pense qu’Anna est une solitaire à l’école. Alors qu’Anna est occupée à tailler ses crayons et à regarder ses dessins dans sa chambre, Yoriko fait part de ses inquiétudes au docteur Yamashita, qui suggère à Anna de s’éloigner de la vie urbaine et de séjourner à la campagne pour soulager les symptômes de son asthme, même si l’école n’est pas encore terminée. Yoriko envoie donc Anna dans une ville rurale appelée Kissakibetsu chez des parents de Yoriko, qu’Anna n’a rencontrés que quelques fois lorsqu’elle était enfant.

En route pour Kissakibetsu

Comme ses parents ne peuvent pas l’accompagner, Anna doit se rendre seule dans la ville natale de sa famille. Yoriko lui dit de bien manger et de bien se tenir, et lui achète de nombreux en-cas pour le voyage, mais Anna fait fi de ses inquiétudes. À son arrivée à la gare, elle est accueillie par les parents de sa mère, Setsu et Kiyomasa Ōiwa, qui lui réservent un accueil chaleureux et l’emmènent dans leur maison située dans la partie la plus calme de la ville. Setsu parle brièvement à Anna de sa vie et de ses propres enfants et lui permet de dormir dans l’ancienne chambre de sa fille. Après s’être installée, Anna écrit une lettre à Yoriko et l’apporte au bureau de poste. Elle est repérée par Nobuko Kadoya et sa mère, des habitants du quartier, mais Anna, qui ne semble pas aimer être entourée d’étrangers, s’enfuit en les voyant. En courant, Anna aperçoit un manoir abandonné de l’autre côté d’un marais salant et va l’examiner. Elle regarde autour d’elle, se sentant attirée par le manoir, mais est piégée par la marée montante jusqu’à ce qu’elle soit trouvée par Toichi, un vieux pêcheur taciturne, qui accepte de la ramener chez elle, à la grande surprise de Setsu et Kiyomasa, car le vieil homme n’est pas très sociable. Setsu lui raconte que le manoir était autrefois une maison de vacances pour les riches étrangers, mais qu’il est vide depuis longtemps, tandis que Kiyomasa l’avertit de ne pas s’en approcher car les habitants de la ville pensent qu’il est hanté. Le lendemain, Setsu et Anna doivent livrer des lanternes à Mme Kadoya et les deux femmes s’arrangent pour que les filles se rendent ensemble au festival de Tanabata, Setsu laissant Anna emprunter le yukata de sa fille pour le porter. Pendant ce temps, Anna continue de s’asseoir au bord de la rivière pour dessiner, mais elle finit par s’enfuir lorsqu’elle voit à nouveau Nobuko la fixer. Cette nuit-là, Anna rêve qu’elle voit une fille aux cheveux blonds dans le manoir. Anna se réveille et voit que le yukata est déjà accroché dans sa chambre et prêt pour le festival, au grand dam d’Anna qui déteste les festivals.

Rencontre avec Marnie

Le soir du festival de Tanabata, Anna fait de son mieux pour aller jusqu’au bout, jusqu’à ce qu’elle se mette en colère contre Nobuko Kadoya lorsque celle-ci lit à haute voix la carte d’Anna où elle a écrit qu’elle souhaitait « vivre une vie normale tous les jours » et lorsqu’elle attire l’attention sur les yeux bleus d’Anna, elle se sent dépassée, Elle monte dans un bateau et tente de s’enfuir vers le manoir, mais les pagaies restent bloquées. Elle rencontre une fille aux cheveux blonds identique à celle de son rêve, Marnie, qui l’aide. Les deux conviennent de garder leur rencontre secrète et conviennent de se revoir le lendemain soir. Anna retourne à la résidence Oiwa et trouve sa tante en train de se faire engueuler par la mère de Nobuko, qui se plaint qu’Anna a insulté Nobuko et a menti sur le fait qu’Anna a menacé sa fille avec une lame, bien que son oncle et sa tante ne la croient pas et ne punissent pas Anna mais l’exhortent à s’excuser auprès de Nobuko pour l’avoir insultée. Le lendemain soir, Marnie invite Anna à une fête au manoir. Là, Anna voit Marnie danser avec un garçon nommé Kazuhiko. Plus tard dans la nuit, un père et son fils trouvent Anna endormie près de la poste et la ramènent chez ses parents, Setsu la ramenant chez elle. Le lendemain, Anna retourne au manoir, mais celui-ci semble à nouveau abandonné et délabré.

Une semaine plus tard, Anna rencontre Hisako, une femme âgée qui peint des tableaux du marais et du manoir. Hisako remarque que les croquis d’Anna ressemblent à une fille qu’elle a connue dans sa jeunesse. Elle lui dit également que le manoir est en cours de rénovation pour accueillir de nouveaux propriétaires. Anna court au manoir où elle rencontre une fille nommée Sayaka, qui a découvert le journal de Marnie caché dans un tiroir.

Le lendemain, Marnie réapparaît et les deux filles discutent de leur vie familiale. Anna avoue avoir trouvé des documents gouvernementaux qui montrent comment ses parents adoptifs sont payés pour s’occuper d’elle. Anna suppose qu’ils font semblant de l’aimer uniquement pour l’argent. Marnie raconte ensuite à Anna que son père et sa mère sont toujours en voyage à l’étranger et qu’elle reste toujours dans le manoir avec sa nounou et deux bonnes. Les domestiques la maltraitent et menacent de l’enfermer dans le silo près du manoir. Anna conduit Marnie au silo, où elle l’aide à affronter sa peur. Anna se réveille et découvre que Marnie a disparu.

Pendant ce temps, Sayaka trouve les pages manquantes du journal de Marnie, qui comprennent des passages sur Kazuhiko et le silo voisin. Sayaka et son frère retrouvent Anna inconsciente et la ramènent chez les Oiwas. Dans son état de fièvre, Anna rêve qu’elle affronte Marnie, qui lui dit qu’elle est désolée de l’avoir quittée et qu’elle ne peut plus voir Anna.

Quand Anna se remet de sa fièvre, Sayaka lui montre les pages manquantes et un tableau que Hisako a donné à Marnie. Elles discutent avec Hisako, qui leur raconte l’histoire de Marnie : Marnie a épousé Kazuhiko et ils ont eu une fille nommée Emily. Kazuhiko est mort d’une maladie soudaine et Marnie s’est engagée dans un sanatorium. N’ayant aucune autre famille pour s’occuper d’elle, Emily a été envoyée dans un pensionnat à un jeune âge. Marnie s’est rétablie et est retournée chercher Emily à l’âge de treize ans, mais elle reprochait à sa mère de l’avoir abandonnée. Emily finit par tomber enceinte, s’enfuit avec le père du bébé et eut elle-même une fille, mais elle et son mari furent tués dans un accident de voiture. Marnie a élevé sa petite-fille, à qui elle a offert son épingle à cheveux bleue, mais elle ne s’est jamais remise de la mort d’Emily et a fini par mourir de froid, sa petite-fille étant envoyée dans un orphelinat.

Épilogue

À la fin de l’été, Yoriko arrive en ville pour ramener Anna chez elle. Elle lui donne une photo du manoir et lui dit qu’elle appartenait à la grand-mère d’Anna et qu’Anna l’a toujours emportée avec elle lorsqu’elle était petite. Il s’agit du même manoir où vivent Marnie et maintenant Sayaka. Quand Anna voit le nom de Marnie écrit au dos, elle réalise qu’elle est la fille d’Emily, et donc la petite-fille de Marnie. Cette révélation permet à Anna de faire le point sur son identité. Yoriko parle également à Anna des paiements du gouvernement, mais la rassure en lui disant qu’ils l’ont toujours aimée malgré tout.

Pendant le générique de fin, Setsu et Kiyomasa conduisent Yoriko et Anna à la gare, Anna tenant son carnet de croquis et un hibou en bois que Kiyomasa lui a offert. Ils s’arrêtent seulement pour qu’Anna puisse dire au revoir à Hisako, Sayaka et Toichi, et présentent Yoriko comme sa mère à Hisako, et s’excusent auprès de Nobuko pour ses mots durs avant de voir Marnie à la fenêtre du manoir en lui faisant un signe d’adieu.

Apparence

Anna a des cheveux bruns ondulés jusqu’au menton et des yeux bleus. Elle porte plusieurs tenues au cours du film, mais elle est généralement vêtue d’un short rouge, de baskets bleu clair et de diverses chemises bleues. Au festival de Tanabata, elle porte un yukata rose à fleurs roses et bleues qui appartenait à la fille de Setsu Oiwa. À la fin du film, elle recommence à porter l’épingle à cheveux de sa grand-mère.

Personnalité

Anna est une personne attentionnée, curieuse et introspective. Elle est généralement polie avec ses aînés, en particulier son oncle et sa tante, mais ne parle que si c’est nécessaire. C’est une artiste, et elle a souvent son carnet de croquis sur elle. Au début, elle pensait qu’elle n’était pas douée pour le dessin, alors qu’en fait elle est très douée. Les dessins montrés dans le film représentent surtout des paysages, comme le terrain de jeu au début, la maison du marais, la maison de Marnie et Marnie elle-même.

Anna a une faible estime d’elle-même, se jugeant sans valeur, laide, maladroite, gênante et anormale. Son anxiété sociale est également très répandue, ce qui l’amène à se débattre dans les grandes foules et à interagir avec les gens, se coupant des autres, ce qui est généralement pris pour de la timidité. Elle réprime ses émotions, adoptant généralement une expression neutre, et est également très sujette aux explosions émotionnelles, changeant soudainement d’humeur, mais avec l’aide de Marnie et Sayaka, Anna commence à s’ouvrir et devient légèrement plus optimiste, souriant davantage, s’excusant auprès de Nobuko pour l’avoir blessée et parlant même de Yoriko comme de sa mère.

Relations avec les autres

  • Arrière-grands-parents biologiques sans nom (décédés)
  • Kazuhiko (grand-père biologique, décédé)
  • Marnie (grand-mère biologique ; décédée)
  • Emily (mère biologique, décédée)
  • Père biologique sans nom (décédé)
  • Yoriko Sasaki (mère adoptive)
  • M. Sasaki (père adoptif)
  • Setsu Oiwa (tante adoptive)
  • Kiyomasa Ōiwa (oncle adoptif)
  • Enfants Oiwa (cousins adoptifs)

Trivialité

  • Les pères biologiques et adoptifs d’Anna restent anonymes et n’ont été vus que dans des photos ou des flashbacks.
  • Anna ressemble à Satsuki Kusakabe de Mon voisin Totoro ; elle ressemble aussi à la princesse Mei Li de la série La Princesse du Cygne.
  • Anna aime utiliser une lame de coupe papier pour tailler ses crayons.
  • Anna a très peu de souvenirs de sa grand-mère, y compris de ses funérailles et de son séjour à l’orphelinat, mais ne semble avoir aucun souvenir de ses parents biologiques.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Livraison gratuite

sans minimum d'achat

Service Français

Une question ? contactez nous !

Livraison hors France

Livraison dans le monde entier

Paiement 100% sécurisé

PayPal / MasterCard / Visa