Panier
Mary et la Fleur de la sorcière

Mary et la Fleur de la sorcière

Mary et la fleur de la sorcière (メアリと魔女の花 , Meari to Majo no Hana) est un long métrage d’animation japonais et produit par Studio Ponoc et réalisé par Hiromasa Yonebayashi et produit Yoshiaki Nishimura.
Il est sorti en avant-première au Japon le 8 juillet 2017, chez Toho, tandis que la version anglaise doublée et sous-titrée est sortie simultanément aux États-Unis le 19 janvier 2018, chez GKIDS.

Mary et la Fleur de la sorcière

Le film a commencé sa vie après la retraite de Hayao Miyazaki et la fermeture de la partie production du Studio Ghibli en 2014. Hiromasa Yonebayashi, réalisateur du Monde secret d’Arrietty et de Quand Marnie était là, et le producteur Yoshiaki Nishimura, qui avait travaillé aux côtés d’Isao Takahata dans Le Conte de la princesse Kaguya, avaient quitté Ghibli pour fonder le Studio Ponoc le 15 avril 2015, afin de produire ce film. De plus, 80 % du personnel qui a participé à ce film avait déjà travaillé chez Ghibli.

Le film est basé sur le conte pour enfants britannique The Little Broomstick de 1971 de Mary Stuart (1916 – 2014). Il a été initialement publié au Japon en 1975 sous le titre Small Magic Broom (traduction de Kyoko Kakegawa / illustration d’Akahoshi Akira Mamoru) et réédité en 2017 en raison de la sortie de cette adaptation cinématographique. Elle s’appelle Mary et la fleur de la sorcière, nouvelle traduction (traduction de Toshiya Echizen, Yuki Nakata) et est publiée par Kadokawa.

Le film a été annoncé publiquement avec son visuel d’affiche le 14 décembre 2016, et sa doubleuse principale Hana Sugisaki a été annoncée le 23 février 2017. Yuki Amami et six autres membres du casting ont été annoncés le 23 mai. Les acteurs Sugisaki, Amami et Kamiki ont déjà eu l’occasion de jouer dans des œuvres précédentes du Studio Ghibli.

Intrigue

Le « Fly-by-Night »

(Mary acquiert des pouvoirs magiques après avoir trouvé un mystérieux manche à balai).

Mary Smith emménage dans la propriété de campagne du nord de l’Angleterre de sa grande tante Charlotte. La jeune fille, qui s’ennuie et n’a pas d’amis, essaie de se rendre utile en effectuant des tâches ménagères, mais se trompe à plusieurs reprises. Un garçon du coin, Peter, se moque d’elle pour sa maladresse et ses cheveux roux sauvages. Tib-cat et Gib-cat, les chats de Peter, conduisent Mary vers de mystérieuses fleurs lumineuses. Le jardinier identifie les fleurs comme étant « fly-by-night » ; la légende veut que les sorcières convoitent cette fleur pour son pouvoir magique. Le jour suivant, Gib-cat disparaît. Tib-cat conduit Mary à un manche à balai mais elle y fait éclater accidentellement une ampoule de mouche du coche. L’ampoule libère un pouvoir magique, donnant vie au manche à balai et permettant à Mary de le chevaucher comme une sorcière. Le petit balai emmène Mary vers un complexe de bâtiments dans les nuages, connu sous le nom de Collège Endor pour les sorcières.

Science magique

(Mary rencontre Madame Mumblechook et le docteur Dee au collège magique d'Endor).

La directrice, Madame Mumblechook, suppose que Mary est une nouvelle élève avec Tib-cat comme familier, et lui fait visiter le collège. Elle présente Mary au Docteur Dee, le célèbre professeur de chimie du collège. Mary se retrouve capable d’exécuter des sorts avancés tels que l’invisibilité. Madame et le docteur Dee sont convaincus que Mary est un prodige en raison de ses performances et de ses cheveux roux, qui sont un signe distinctif des meilleures sorcières.

(Les expériences magiques du collège d'Endor s'échappent).

Mary admet que ses capacités magiques proviennent d’un vol de nuit, et que Tib-cat appartient à Peter. L’attitude de Madame change alors mais elle laisse Mary rentrer chez elle une fois que Mary lui a donné l’adresse de Peter. Cette nuit-là, Madame envoie un message à Mary, l’informant qu’elle a kidnappé Peter, et exige que Mary lui apporte les ampoules de nuit volante. Elle et Tib-cat retournent rapidement à Endor avec les ampoules, mais Madame et le Docteur Dee l’emprisonnent dans leur laboratoire de transformation. Mary trouve Peter enfermé avec elle, et découvre que le Docteur Dee a fait des expériences sur des animaux, dont le Chat-Tib, pour les transformer en créatures fantastiques. Grâce au livre de sorts qu’elle a pris dans le bureau de Madame, Mary utilise un sort pour annuler les transformations et déverrouiller le laboratoire. Ils tentent de s’échapper sur le Petit Balai, mais Peter est capturé.

Mary décide

(Mary et Peter s'échappent avec Tib et Gib-cat).

Le Petit Balai emmène Mary dans un chalet isolé sur une petite île qui semble être vivante. À l’intérieur de la chaumière, Mary trouve des notes sur les sorts et un miroir que la grand-tante Charlotte utilise pour communiquer avec elle. Par le biais de visions, Charlotte révèle que le cottage est son ancienne maison et qu’elle était autrefois une élève aux cheveux roux qui excellait à Endor. Un jour, Charlotte a trouvé une mouche sur le campus, ce qui a conduit Madame et Docteur Dee à poursuivre de manière obsessionnelle un projet visant à utiliser la fleur pour transformer tous les humains en sorcières. Lorsque leurs expériences échouent, Charlotte s’échappe d’Endor, emportant la fleur avec elle. Charlotte supplie Mary d’utiliser ses dernières ampoules pour rentrer chez elle, mais Mary jure de sauver Peter.

L’arc-en-ciel de la magie

(Les choses se terminent heureusement pour Mary et Peter).

Mary retourne à Endor et trouve Madame et le Docteur Dee en train d’essayer de transformer Peter en sorcière. L’expérience échoue à nouveau, laissant Peter prisonnier d’un monstre gélatineux. Mary remet le livre de sorts à Peter, qui l’utilise pour annuler l’expérience ratée et toutes les recherches de Madame et du Docteur Dee.

Mary et Peter rentrent chez eux en avion, et elle jette sa dernière ampoule en disant qu’elle n’a pas besoin de magie.

Personnages

Principaux protagonistes

Mary Smith (メアリ・スミス , Meari Sumisu)

La protagoniste de ce conte est une jeune fille de 11 ans, rousse, aux yeux bleus et aux taches de rousseur. Elle est curieuse et innocente dans les manières du monde. Elle est désespérée et peu sûre d’elle lorsqu’elle emménage pour la première fois dans le Manoir Rouge de sa tante Charlotte.
L’aventure de Mary commence lorsqu’elle découvre une mystérieuse fleur lumineuse appelée « fly-by-night ». La magie qui se dégage de ces fleurs donne du pouvoir au balai de Mary, ce qui lui permet de s’envoler et de se rendre à l’université d’Endor. Des manigances s’ensuivent.

Peter (ピータ , Pītā)

Un jeune journaliste de 12 ans qui réside sur les terres du Manoir Rouge. Il s’enfuit avec Mary à l’université d’Endor. Il détient un sombre secret.

Tib (ティブ , Tibu)

Un des chats de Peter qui vit au Manoir Rouge. Il a une fourrure noire et des yeux vert émeraude. Il apprécie la compagnie de Mary.

Gib (ギブ , Gibu)

Un chat femelle gris appartenant à Peter.

Résidents du Manoir Rouge

Charlotte (シャーロット , Shārotto)

La gentille maîtresse du Manoir Rouge et la grande tante de Mary. Elle veille sur Mary.

Flanagan (フラナガン , Furanagan)

Responsable de la maison des balais à l’université d’Endor. Il semble être une souris anthropomorphe. Il a une forte fascination pour les balais et sauve plus tard la vie de Mary et Peter.

Miss Banks (バンクス , Bankusu)

La gouvernante qui travaille au Manoir Rouge. Une personne sur laquelle Mary compte pour obtenir un soutien émotionnel.

Zebedee (ゼベディ , Zebedi)

Le jardinier du Manoir Rouge. Il enseigne à Mary le secret du vol avec un manche à balai.

Université Endor

Docteur Dee (ドクター・デイ , Dokutā Dei)

Un professeur et « scientifique magique » et un antagoniste secondaire de l’université d’Endor. Il étudie les transformations magiques et fait des cabrioles avec Madame Mumblechook.

Madame Mumblechook (マダム・マンブルチューク , Madamu Manburuchūku)

La directrice ou le directeur et un antagoniste principal de l’université d’Endor. Une femme sévère et intimidante qui recherche Mary pour ses expériences de magie de transformation.

Dans les coulisses

Origines

(Toshio Suzuki parlant avec son protégé Yoshiaki Nishimura, et les nouveaux bureaux du Studio Ponoc).

Fin 2014, le département de production d’animation du Studio Ghibli est dissous suite à l’annonce par Hayao Miyazaki de sa retraite en septembre 2013. En mars 2015, Hiromasa Yonebayashi exprime publiquement son désir de réaliser un troisième film pour Ghibli, espérant s’éloigner d’un projet comme Quand Marnie était là pour un film plus axé sur l’action comme Ponyo.

Le 15 avril 2015, Yoshiaki Nishimura, producteur sur Le conte de la princesse Kaguya et Quand Marnie était là, toujours employé de Ghibli et successeur désigné de Toshio Suzuki, crée une nouvelle société, Studio Ponoc.  » Ponoc  » est un mot serbo-croate, se traduisant approximativement par  » minuit  » pour signifier  » le début d’un nouveau jour « .

En février 2016, Nishimura et Yonebayashi, de retour de la 88e cérémonie des Oscarspour Quand Marnie était là, découvrent que les bureaux de production du Studio Ghibli étaient complètement vides et ne reviendraient pas. Peu de temps après, comme beaucoup l’avaient soupçonné : Yonebayashi allait réaliser un troisième long métrage, mais au sein du Studio Ponoc.

(Le jour de l'ouverture officielle du Studio Ponoc).

« Partir de rien était assez effrayant, mais en partant de zéro il y a aussi de l’espoir », dit Nishimura. Ce sentiment de nouveau départ a été utilisé pour rallier les talents de Ghibli et d’ailleurs, et Nishimura a reconnu que sans la coopération des autres, son objectif d’un nouveau studio aurait été impossible ; sans la marque Ghibli sur laquelle s’appuyer, le studio naissant aurait dû se développer à partir de sa propre collection de talents.

Suivant la méthode de Miyazaki d’adapter des livres pour enfants, Yonebayashi a décidé d’adapter The Little Broomstick de Mary Stuart. Lorsqu’on leur demande ce qui les a inspirés pour adapter ce livre, Nishimura répond :

(Le teaser du film, et le même art utilisé pour une nouvelle édition anglaise publiée par Hodder Children's Books le 5 octobre 2017).

« Eh bien, il y a trois raisons : d’abord, après avoir quitté le Studio Ghibli et fondé le Studio Ponoc, nous voulions avoir un personnage principal énergique et un cadre fantastique. Le dernier film que Yonebayashi-san a réalisé au Studio Ghibli – Quand Marnie était là – était un film très calme sur les pensées internes et les émotions d’une fille. Mais la spécialité du réalisateur Yonebayashi est en fait l’action dynamique, qu’il a apprise en tant qu’animateur sous la direction du réalisateur Hayao Miyazaki, et dont il a fait un véritable talent. Je me suis demandé « quel motif permettra le genre de cadre fantastique que nous recherchons ? » Je lis beaucoup de littérature pour jeunes adultes et de fantasy à la recherche d’histoires, et presque toutes ces histoires impliquant la magie mettent en scène des personnages utilisant la magie pour résoudre des problèmes difficiles, mais dans ce livre – dans « Le petit balai » – le personnage principal, Mary, dit « je vais ouvrir cette porte mais je n’utiliserai pas la magie – peu importe le temps que cela prendra, je le ferai toute seule, sans magie » et j’ai pensé « ce devrait être l’héroïne que nous utilisons pour notre film ». »

« La deuxième raison est que ce thème de la non-utilisation de la magie pour résoudre un problème – il correspondait à la situation à laquelle moi, Yonebayashi-san et d’autres personnes du Studio Ghibli étions confrontés : nous n’étions désormais plus sous le « parapluie magique » du Studio Ghibli et devions réaliser un film par nous-mêmes. Le sentiment que nous devions voler de nos propres ailes en faisait donc partie. « 

« Enfin, il y a un autre motif dans Le Petit Balai – la fleur magique, le fly-by-night. Il s’agit de la fleur qui donne des capacités magiques aux humains normaux. Nous l’avons traitée comme le feu de Prométhée – quelque chose que les humains ne devraient pas vraiment avoir, quelque chose qui sème la destruction s’ils s’en approchent trop. Cela renvoie aux défis auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui, dans nos propres vies. »

Planification

(Toshiya Echizen a été responsable de la nouvelle traduction de The Little Broomstick de Mary Stewart, publiée par Kadokawa Bunko).

Mary et la fleur de la sorcière est une adaptation du livre pour enfants The Little Broomstick de l’écrivain britannique Mary Stewart, paru en 1971. Il a été publié pour la première fois en 1975 au Japon et réédité avec une nouvelle traduction par Kadokawa en 2017 pour accompagner la sortie du film. Le scénario du film est signé Riko Sakaguchi (Le conte de la princesse Kaguya) et le réalisateur Hiromasa Yonebayashi.

La pré-production a commencé dans un bâtiment de Musashino, à Tokyo, au Japon, en décembre 2015. L’exploitation de Ponoc a commencé en douceur, à commencer par le soutien publicitaire de JR Nishi Nihon, filiale régionale du groupe ferroviaire JR. Le studio a également engagé Yoshiyuki Momose, l’un des piliers du Studio Ghibli. À cette époque, Yonebayashi a annoncé à Miyazaki qu’il allait de l’avant avec la production du film. « Il était heureux », a expliqué Yonebayashi. « Miyazaki n’est pas quelqu’un qui montre facilement ses sentiments, alors c’était surprenant. »

(Hiromasa Yonebayashi travaillant sur le film avec de nombreux vétérans du Studio Ghibli).

« Je voudrais créer des films hérités de l’esprit de Ghibli » a élaboré Nishimura. « Il y a beaucoup de studios qui font de bons films, mais peu qui sont responsables et réfléchissent à l’image et aux valeurs qu’ils véhiculent à travers leurs productions. C’est pour cette raison que nous nous sommes sentis obligés de créer notre propre studio. »

Ils essaieront d’appliquer les trois points que Miyazaki leur a enseignés :

  • Un film doit être amusant.
  • Il doit être intéressant.
  • Il doit être rentable afin de pouvoir en faire un autre.

Production

« Cette fois, nous voulions faire un film avec un protagoniste qui agit avant de réfléchir… Cela s’applique également au lancement d’un nouveau studio ; il était important que nous agissions sans trop réfléchir. »
-Hiromasa Yonebayashi

(Concept art pour Mary.)

La production du film était composée à 80 % du personnel de production de Ghibli. Une grande partie du style et de la narration du film a été grandement influencée par Ghibli. Selon le réalisateur Yonebayashi, « Nous avons employé de nombreux animateurs pour Mary et nous sommes convaincus d’avoir pleinement utilisé leur force et leur puissance pour l’animation manuelle. Avec les courts-métrages, nous essayons d’employer beaucoup d’animation dessinée à la main et beaucoup d’animation par ordinateur également, et c’est notre défi de mélanger ces deux médias. L’animation dessinée à la main et l’infographie ».

(Le Studio Ponoc a travaillé jour et nuit pour terminer le film).

Le plus grand défi des animateurs a été d’animer les personnages et les créatures fantastiques de manière convaincante. « L’un d’eux est le moment où Mary entre au collège d’Endor et où la directrice apparaît dans l’eau – c’était très difficile à animer. L’autre moment est celui où les animaux sont libérés, retransformés dans leur forme animale d’origine et libérés, s’échappant de la grotte où ils étaient emprisonnés. Il y avait tellement d’animaux différents, chacun avec des mouvements légèrement différents, que c’était un vrai défi. Chacune de ces scènes ne dure que quelques instants à l’écran, mais il a fallu environ deux mois pour les terminer. Il y a eu beaucoup de scènes comme celle-là, qui étaient difficiles à animer. Mais ce sur quoi j’ai mis beaucoup d’efforts, ce sont les scènes où Mary perd son pouvoir magique et doit compter sur son ingéniosité et sa force humaines, et où, avec une détermination renouvelée, elle court à la rescousse en ne comptant que sur ses propres capacités. » Yonebayashi explique plus loin.

(Toshio Suzuki et Isao Takahata rencontrent les cofondateurs de Ponoc au nom de Hayao Miyazaki pour discuter de leur nouveau film).

Lors de la création du personnage de Mary, Yonebayashi s’est penché sur les thèmes de la transformation de l’intérieur : « Au départ, Mary avait un complexe d’infériorité à cause de ses cheveux roux et elle était si malheureuse qu’elle se maudissait dans le miroir – mais finalement, à travers son aventure, ils n’ont plus d’importance pour elle. Au départ, elle ne pensait qu’à elle, mais elle a fini par découvrir qu’elle était capable de se sacrifier pour sauver d’autres personnes. C’est le thème que j’ai choisi lorsque j’ai conçu ces aspects. »

« Il y a aussi un symbole sur la paume de Marie qui indique quand on lui accorde du pouvoir, un pouvoir énorme. Mais quand elle avait vraiment besoin de ce pouvoir, elle ne pouvait pas l’utiliser, elle voyait juste une petite cicatrice sur sa paume. Néanmoins, elle transformait sa paume en poing et allait de l’avant. Nous voulions montrer sa détermination. Que même lorsqu’elle perd son pouvoir magique, elle est déterminée à aller de l’avant. Nous avons pensé que c’était important et que cela trouverait un écho auprès d’un grand nombre de spectateurs. »

(Yonebayashi avec le groupe folk SEKAI NO OWARI. Ils ont interprété la chanson thème du film, Rain).

En décembre 2016, le Studio Ponoc a dévoilé le premier teaser de Mary et la fleur de la sorcière. La date de sortie a été fixée au 8 juillet 2017.

En janvier 2017, Hayao Miyazaki s’est rendu dans les bureaux du Ponoc pour voir ses anciens collaborateurs, qui ont surnommé le studio « la prochaine génération de Ghibli ». « Sur Arrietty, Monsieur Miyazaki m’a souvent dit que je ne comprenais rien en regardant mon genga », a expliqué avec humour Yonebayashi. « Mais cette fois, il est juste venu pour discuter ».

De plus, le générique de fin contenait un message de « Merci » adressé à Hayao Miyazaki. Pour cette raison, le film est parfois décrit comme « le deuxième Studio Ghibli » ou le successeur du Studio Ghibli.

Doublage

(Le casting de Mary et la fleur de la sorcière, avec plusieurs acteurs et chanteurs vétérans).

L’enregistrement des voix a commencé en mai 2017. Hiromasa Yonebayashi, qui aime travailler avec des talents avec lesquels il a déjà collaboré au Studio Ghibli, a engagé Hana Sugisaki (elle a prêté sa voix à Sayaka dans Quand Marnie était là) et Yûki Amami (Granmamare dans Ponyo). Ils ont également engagé le célèbre doubleur Ryûnosuke Kamiki dans le rôle de Peter, qui est apparu dans le méga-blockbuster Your Name, mais aussi dans le rôle de Sho dans The Secret World of Arrietty, Markl dans Howl’s Moving Castle et Boh dans Spirited Away.

Réception

Box Office

(Hana Sugisaki et le réalisateur Hiromasa Yonebayashi lors de l'événement de projection et de discussion de la première du 25 juillet 2017).

Mary et la fleur de la sorcière a rapporté 2,4 millions de dollars aux États-Unis et au Canada, et 38,6 millions de dollars dans les autres territoires (dont 27,6 millions au Japon, 3,8 millions en Corée du Sud, 2,9 millions en Chine et 2,6 millions en France), pour un total mondial de 41 millions de dollars.

Au Japon, le film a ouvert en deuxième position, rapportant 428 millions de yens (3,9 millions de dollars) lors de son week-end d’ouverture ; il s’agit d’une augmentation par rapport au film précédent de Yonebayashi, When Marnie Was There (2014), qui avait rapporté 378,86 millions de yens lors de son premier week-end.

Aux États-Unis, le film a tenu une avant-première spéciale le jeudi soir le 18 janvier 2018, où il a rapporté 1,2 million de dollars dans 573 cinémas. Il est ensuite resté dans 161 cinémas pendant le week-end et a rapporté 329 097 $, ce qui a porté sa recette sur quatre jours à 1,5 million de dollars. Réaction de la critique

Sur l’agrégateur de critiques Rotten Tomatoes, le film obtient une note d’approbation de 86 % sur la base de 69 critiques, et une note moyenne de 6,9/10. Le consensus critique du site Internet indique que « Mary et la fleur de la sorcière honore les racines du Studio Ghibli de son créateur avec une histoire douce et magnifiquement animée dont la simplicité est complétée par ses visuels envoûtants. » Sur Metacritic, le film a une note moyenne pondérée de 73 sur 100, basée sur 19 critiques, ce qui indique des « critiques généralement favorables ».

Shelia O’Malley de RogerEbert.com a attribué au film une note de trois étoiles sur quatre et a déclaré que « l’absence totale de conflit intérieur chez Mary pourrait expliquer pourquoi Mary et la fleur de la sorcière – aussi transportant et divertissant qu’il soit – se sent un peu léger ». Cependant, Moira Macdonald du Seattle Times a noté que bien que le film « ne soit pas tout à fait un chef-d’œuvre » et que « le scénario ait besoin d’être peaufiné », elle a conclu que le film est « un plaisir à regarder : une aventure visuelle et la continuation d’un héritage remarquable ».

Musique

Le compositeur Muramatsu Takatsugu, qui a également signé la musique du dernier film de Yonebayashi, When Marnie Was There, est chargé de la bande originale de Mary and The Witch’s Flower. Joshua Messick, l’un des plus grands interprètes mondiaux du dulcimer martelé, a participé à l’enregistrement de la partition.

Distribution des voix

PersonnageActeur de doublage JaponaisActeur de doublage anglais
MarieHana SugisakiRubis Barnill
Madame MumblechookYuki AmamiKate Winslet
Docteur DeeFumiyo KohinataJim Broadbent
FlanagnanJiro SatoEwen Bremner
Grande tante CharlotteShinobu OtakeLynda Baron
PierreRyunosuke KamikiLouis Ashbourne Serkis
Mlle BanksEriko WatanabeBanques Morwenna
Sorcière aux cheveux roux (grande tante cadette Charlotte)Hikari MitsushimaTeresa Gallagher
ZébédéeKenichi Endō
Rasmus Hardiker
Fée de LumièreSaori HayamiRebecca Louise Kidd

Voix anglaises supplémentaires

  • Paul Barnhill
  • Toby Davies
  • Maya Gartner
  • Yuma Gartner
  • Robbie McMullan
  • Giles New
  • John Paul Sutherland
  • Geoffrey Wexler
  • Joy Kinami Wexler
  • Bex Wood
Crédits Coulée
Réalisateur, Scénario & DialoguesHiromasa Yonebayashi
Directeur de l’animationTakeshi Inamura
Assistant directeur de dessinAkira Inoue, Akihiko Yamashita
Directeur artistiqueTomotaka Kubo
Directeur CGYū Karube
Animation cléMadame MumblechookAkira Honma, Akiyo Okuda, Asako Matsumura, Atsuko Otani, Atsuko Tanaka, Atsushi Tamura, Eiji Yamamori, Emi Ohta, Fumie Imai, Hideki Hamasu, Hirofumi Masuda, Hiroko Minowa, Hiroomi Yamakawa, Hiroshi Kawaguchi, Hiroshi Shimizu, Izumi Seguchi, Kazutaka Ozaki, Kazuyoshi Onoda, Kiyotaka Oshiyama, Mariko Matsuo, Masafumi Yokota, Masashi Ando, Minoru Ohashi, Naoya Wada, Ryosuke Tsuchiya, Sachiko Sugino, Satoko Morikawa, Shigeru Fujita, Shinichiro Yamada, Shinji Hashimoto, Shinji Otsuka, Shinya Ohira, Shūjirō Ami, Susumu Mitsunaka, Takaaki Yamashita, Takashi Hashimoto, Takayuki Hamada, Tatsuzou Nishida, Toshihiko Masuda, Toshio Kawaguchi, Yoshiyuki Momose, Yūichi Takahashi, Yūko Tani
Test en ligne Atsuko Okui, Atsuko Shibata, Chūzan Kuno, Hironobu Horikoshi, Junji Yabuta, Kanae Ouchi, Minori Tsukagoshi, Shūji Takahashi, Taku Kaneku, Toshiyuki Fukushima, Yoshiaki Kayaba, Youichirou Satou, Yūsaku Ishimi,
Animation intermédiaireAi Kaneko, Aiping Wang, Akane Ōtani, Akiko Ikeda, Akiko Teshima, Asami Ishikado, Asami Ishiura, Asuka Sekiya, Aya Takahashi, Ayaka Miyamoto, Ayaka Muroga, Ayaka Saitou, Ayaka Yamamoto, Ayaki Ono, Ayano Yagi, Bo Rum Lee, Byeong Jae Lee, Chihiro Watanabe, Chizu Takanuki, Emi Nakano, Emi Sakamoto, Fumie Kaneko, Fuyuko Iwata, Hae Jin Jung, Hai Xia Rong, Haruka Itou,  Harumi Miyamoto, Hee Eok Kwak, Hiroko Kando, Hiroko Tezuka, Hiromi Matsuda, Hiromi Niwa, Hisako Yaji, Hotaka Hashimoto, Ikuko Akiyoshi, Jae Eun Bae, Ji Young Cho, Jin Rui Li, Jinko Tsuji, Joo Ey Choi, Junji Kobayashi, Kaede Maruyama, Kana Yamamoto, Kanae Tanaka, Kanako Satō, Kanako Takeuchi, Kanata Yanagisawa, Kaori Itou, Kaori Matsushima, Kaori Miyakawa, Katsu Miyazaki, Katsuyuki Takahashi,  Keiko Tomizawa, Keiko Watanabe, Keimon Oda, Keizō Suzuki, Ken Anzai, Ken Imaizumi, Kengo Sunohara, Kim Boksim, Kiyoko Kawasaki, Kiyoko Makita, Koji Matsuda, Kumi Miyaguchi, Kumiko Ohta, Kumiko Tanihira, Kyung Mi Ham, Maiko Fujiwara, Maiko Matsumura, Maiko Nogami, Maki Toyoda, Manami Sugimoto, Masakiyo Koyama, Masateru Yoshimura, Masaya Saito, Masayasu Horiuchi, Masayo Tamaki, Maya Fujimori, Mayumi Ohmura, Mei Yamamoto,  Mi Kyung An, Michiko Oda, Minami Nakamura, Mineko Suzuki, Misa Koyasu, Misaki Shiohira, Misuzu Ichinose, Mitsuki Murao, Mitsumori Matsuzaka, Mitsuna Ishihara, Mitsunori Murata, Miyuki Abe, Mizuki Kokubun, Momo Yamamoto, Nana Hashiguchi, Nanako Egami, Natsumi Morishita, Natsumi Uno, Natsumi Yamaguchi, Nobuhide Kariya, Noriko Endō, Nosuzu Yasumoto, Nozomu Ichijo, Reiko Mano, Rie Eyama, Rie Nakagome, Rieko Matsuoka, Riko Matsuo,  Ritsuko Shiina, Ryoka Furuya, Ryōsuke Murahashi, Ryun Sung Jo, Sae Fukushima, Saki Yamada, Sara Sakoe, Seiko Higashi, Seong Beom Kim, Seong Jin Ho, Seong Yeon Lee, Setsuya Tanabe, Shiki Amaha, Shin Ōba, Shiori Ariga, Shiori Fujisawa, Shota Sugihara, Shūto Enomoto, Sumie Nishido, Sumie Noro, Sun Ha Hwang, Sung Il Kim, Takahiro Nawa, Takashi Nagashima, Takashi Okamura,  Takeshi Ohkoshi, Takumi Morito, Takuya Suezawa, Tatsuki Ujihira, Tomoko Nakajima, Tomoko Sugata, Tomoyuki Kojima, Wei Sun, Yaeko Kodama, Yasuaki Honda, Yasushi Tokuda, Yayoi Toki, Ying Ping Zhao, Yohei Nakano, Yoriko Mochizuki, Yoshie Fujiwara, Yoshie Hayashi, Yoshiko Arahata, Youko Tanaka, Young Lim Lee, Yū Furuki, Yu Fen Cheng, Yue Zhao, Yui Okano, Yui Ōzaki, Yuka Chōmei, Yuka Katsuya,  Yukari Umebayashi, Yukari Yamaura, Yuki Masutani, Yuki Nakano, Yuki Takahashi, Yukiko Kunitake, Yukimi Shimamoto, Yukina Orii, Yumiko Taguchi, Yuri Nakao, Yuzu Hori, Zhi Ping Gao
Arrière planAkane Iwakuma, Akemi Higashi, Akio Shimada, Akira Kuramoto, Ayae Kanbe, Hiroshi Ohno, Hiroshi Satō, Ikuko Kogayu, Jun Okabe, Kazuo Oga, Kikuyo Yano, Kiyomi Oota, Kōsuke Hayashi, Kurumi Katayama, Kurumi Suzuki, Miho Tokita, Naomi Kasugai, Naoto Imamura, Noboru Yoshida, Noriko Kohinata, Saki Yamaguchi, Sō Senoo, Takashi Omori, Tatsuya Kushida, Toshie Honda, Yohei Takamatsu, Yoko Kamiyama, Yoshiaki Honma, Youichi Nishikawa, Youji Takeshige, Yu Xuan Liu, Yuka Nitta, Yumi Ishii,
Coopération en matière d’animationActus, GONZO, Comics Wave Film, Video Studio, JCSTAFF, Aiken, Shinei Video, Studio Takurake, Nakamura Productions, Color, etc.
ProducteurYoshiaki Nishimura
Remerciements spéciauxHayao Miyazaki, Isao Takahata, Toshio Suzuki
Comité de productionComité de production de « Mary and the Witch’s Flower » (Nippon Television Network, Toho, Dentsu, Hakuhodo DY Media Partners, Walt Disney Japan, Lawson, KADOKAWA, Color, Yomiuri Television Broadcasting, Kenon, Amuse, DN Dream (Partenaires, LINE, Yomiuri Shimbun, Sapporo TV, Miyagi TV, Shizuoka Daiichi TV, Chukyo TV, Hiroshima TV, Fukuoka)
Commanditaires spéciauxIndustrie laitière Morinaga, JA Entraide

Collaboration tie-up

  • Morinaga Milk Industry – Un spot télévisé spécial a été diffusé dans tout le pays, et un produit emballé lié a été mis sur le marché fin juin 2017. Morinaga Milk Industry a parrainé des projections spéciales en avant-première dans trois villes – Tokyo, Nagoya et Osaka.
  • Entraide JA – Du 1er juin 2017 au 31 juillet 2017, un visuel personnalisé a été dessiné par le réalisateur Hiromasa Yonebayashi à tous les candidats au quiz du site spécial du sponsor. Des biens originaux ont été distribués par tirage au sort aux bonnes réponses, et à partir de la fin du mois de juin, des publicités télévisées.
  • Observation humaine Surveillance des variétés – Une émission spéciale intitulée Impossible Voice Actor Audition a été diffusée le 13 juillet 2017. Les acteurs Sugisaki et Kamiki ainsi que Yuki Kaji ont participé au rôle de Flanagan a animé l’événement.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livraison gratuite

sans minimum d'achat

Service Français

Une question ? contactez nous !

Livraison hors France

Livraison dans le monde entier

Paiement 100% sécurisé

PayPal / MasterCard / Visa